Pick your language - Kies uw taal - Choisissez voter langue - Wählen Sie Ihre Sprache - Alege limba

JOOSEN-LUYCKX AQUA BIO

Oude Kaai 26

2300 Turnhout

Belgique

Tel: +32(0)14 47 27 10

Fax: +32(0)14 42 09 24

info@aquabio.be

Message
  • EU e-Privacy Directive

    This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.

    View e-Privacy Directive Documents

    You have declined cookies. This decision can be reversed.

L'extrusion

La farine conditionnée est nourrie du conditionner au "barrel". Celui-ci est indiqués bleu clair sur la représentation ci-dessous.

barrelblauwDans le barrel se trouve une hélice de Archimède qui propulse la farine en avant vers la fin du barrel où une matrice est montée.

Sur la représentation ci-dessous, on peut observer de gauche à droite une partie de l'hélice, la tête de l'axe portant les couteaux et l'extérieur de la matrice.

Du fait que la marge entre l'hélice et le revêtement ainsi que les ouvertures dans la matrice sont très petit, la pression dans le barrel peut augmenter jusqu'à plus de 90 bar.

schroefmatrijsenmes

Lorsque la friction monte dans le barrel, la température peut augmenter jusqu'à plus de 100°C. Le barrel a toutefois un revêtement creux qui permet une réfrigération avec de l'eau. Ainsi la température peut être ramené à ± 60°C. L'extrusion froide est habituel pour certain nourritures spéciales (par exemple les aliments pour les progéniteurs).

Par la température et pression élevée qui surgit dans le "barrel", la fécule est prégelatinisée. Ceci a une influence positive sur la digestibilité de la fécule (il est en quelque sorte déjà prédigéré pour le poisson) et sur la structure physique des pellets étant donné la fécule gélatinisé fonctionne comme binder.

En quittant le barrel via la matrice, la pression retombe en une fraction d'une seconde jusqu'aux valeurs atmosphériques. À cause de cela, la farine gonfle fortement et nous obtenus donc les pellets qui ont un diamètre beaucoup plus grand que les ouvertures dans la matrice d'où ils sortent. En outre, l'eau présente dans la farine bout soudainement très forte quand elle quitte le barrel (en effet, la pression est de nouveau atmosphérique et l'eau est donc loin au dessus de son point d'ébullition). Par ce soudaine bouillir, la plus grande partie de l'eau libre s'évapore immédiatement et forme ainsi une "force centrifugalle". La vapeur d'eau échappé en effet très vite hors de la farine et traîne rapidement de la matière avec elle. Ceci est donc la deuxième raison pour le gonflement soudain du pellet lorsque il quitte le barrel.